Investissement immobilier : ce qu’un emprunteur pourra faire

de l'argent liquide

Pour la réalisation d’un projet immobilier, un foyer peut recourir à de nombreux financements pour obtenir les fonds nécessaires à l’achat ou à la construction de leur future habitation. Ce sont principalement les différents prêts proposés par les banques et les investisseurs immobiliers. Ces derniers présentent des conditions et des principes diversifiés. Pour en savoir un peu plus sur les nombreuses possibilités qui s’offrent à un emprunteur lors d’un investissement immobilier, voici quelques types de crédits auxquels il peut souscrire.

Le prêt amortissable

Le prêt amortissable est le plus courant en France. Il se repose sur le principe que les mensualités versées par le souscripteur couvrent à la fois une partie des intérêts et une partie du capital. Au fur et à mesure du remboursement, les intérêts diminuent progressivement du fait qu’ils sont calculés sur le capital restant de l’emprunt. Ce type de crédit peut être à taux fixe ou à taux révisable et sa durée peut atteindre jusqu’à 30 ans.

Le prêt in fine

Après le prêt amortissable, le prêt in fine est le type de crédit immobilier qui attire le plus les emprunteurs. À la différence de la précédente solution financière, il est non amortissable. En plus clair, les mensualités versées couvrent uniquement les intérêts et le capital sera intégralement remboursé lors du dernier versement. Dans la plupart des cas, le prêt in fine est surtout utilisé par les souscripteurs disposant déjà d’une épargne qui sera adossée au crédit. Comme pour le cas du prêt amortissable, il est possible de renégocier la somme empruntée au cours de cette sorte de prêt immobilier. Pour ce faire, le foyer devra souscrire à un rachat de crédit afin d’alléger ses mensualités.

Le prêt relais

Le prêt relais est une solution financière qui permet à un propriétaire de disposer les fonds nécessaires à l’achat ou à la construction d’une nouvelle résidence avant d’avoir vendu son actuelle habitation. D’une manière plus précise, si le propriétaire projette d’acquérir ou de bâtir une nouvelle maison avec le montant de la vente de son présent logement, en souscrivant à cette sorte de crédit, la banque lui versera un acompte sur la valeur du bien qu’il met en vente. Comme le prêt relais se décline en deux formules, le propriétaire devra bien se renseigner sur les conditions et les avantages de chacune d’entre elles avant de se lancer.

Le prêt à taux zéro

C’est un type de prêt qui s’adresse aux personnes souhaitant accéder à leur première résidence. Il est accordé sous condition de ressources et vient en complément à un ou plusieurs autres crédits souscrits auprès des banques. Comme son appellation l’indique, ce type d’emprunt est sans intérêt. Elle propose une durée moyenne de 20, 22 ou 25 ans. Étant constitué d’une période de différé entre 5 à 15 ans, il permet au ménage de ne payer aucune mensualité sur son prêt à taux zéro durant toute cette période. Plus les foyers sont modestes, plus les conditions sont avantageuses, notamment sur la durée totale du remboursement et celle de la période de différé pouvant s’étendre à un délai maximal

You Might Also Like