Immobilier à Paris : les prix au plus haut !

immeubles parisiens avec un prix en hausse

Fin 2016, les tarifs de l’immobilier repartent à la hausse en France et plus particulièrement à Paris. Retour en chiffres sur cette évolution.

3.6% d’augmentation à Paris

Sur le territoire français, les prix ont augmenté de 1.2% en moyenne en douze mois. Sur Paris, la tendance s’est accentuée puisque les tarifs ont grimpé de 3.6%.

Début 2014, le prix au mètre carré pourrait s’approcher de la barre des 8 500€, de quoi effacer complètement les baisses constatées entre 2012 et 2015 à la suite des conséquences de la crise économique. Selon nos chiffres, seulement cinq arrondissements seront accessibles pour moins de 8 000€ au mètre carré.

Cette hausse s’explique par deux phénomènes : une augmentation des achats et une anticipation de la hausse du taux des crédits immobiliers.

Pourquoi les tarifs ont augmenté ?

Comme tout marché, l’immobilier est guidé par la loi de l’offre et de la demande. En 2016, plus de transactions immobilières ont eu lieu. Les notaires ont ainsi enregistré 80 000 transactions de plus par rapport à la période précédente.
 
Les foyers séduits par les taux bas ont choisi de passer à l’action. Les plus hésitants ont également été motivés par la perspective d’une hausse des taux immobiliers. En effet, retarder l’achat de quelques mois et ne pas profiter des taux exceptionnellement bas peuvent faire perdre une somme d’argent importante aux foyers.
 
Les vendeurs, devant cette forte demande, ont donc eu tout intérêt à monter leurs prix. De plus, la nécessité de conclure la vente rapidement pour bénéficier des taux actuels ne jouent pas en faveur des acheteurs.

La bulle immobilière tant redoutée par les pessimistes ne semble pas pour tout de suite. Les agents immobiliers ont encore de beaux mois devant eux et des biens à forte valeur à proposer.

You Might Also Like