Pourquoi tenter l’aventure du syndic bénévole ?

une grande facade d'immeuble

La loi oblige toutes les copropriétés à disposer d’un syndic pour assurer une bonne gestion de l’immeuble. Si la plupart des copropriétaires se tournent un syndic professionnel, saviez-vous qu’il est possible de faire appel à un syndic bénévole ?

En qui consiste un syndic bénévole ?

Le syndic bénévole n’est pas une gentille association ou un cabinet qui gagne trop d’argent qui décide de vous aider pour la gloire. Non, il s’agit d’un copropriétaire ou de son concubin qui décide d’assumer le rôle.
Il s’occupe donc de toutes les missions d’un syndic : la gestion des prestations, la comptabilité, le déroulement des assemblées générales, le dialogue avec les administrations… Pour ce travail, il n’est pas rémunéré, mais évidemment, tous les frais de la copropriété sont payés par l’ensemble des copropriétaires.
Il est essentiel que le bénévole bénéficie des connaissances nécessaires pour ce rôle, que ce soit dans l’utilisation des chiffres ou de la législation en vigueur. Le poste est souvent assumé par une personne à la retraite ou ne travaillant pas, mais ayant déjà une expérience dans ce métier ou un avec des réflexions similaires (comptable, gestionnaire de patrimoine, notaire…).

Les avantages du syndic bénévole

Le syndic bénévole fait économiser de l’argent à tous les copropriétaires. Puisque la personne n’est pas rémunérée pour son travail, vous n’avez aucun coût lié au salaire du gestionnaire. De plus, il ne prend aucune commission. Quand un cabinet vous facture parfois le double du prix pour un simple envoi, le syndic bénévole fait payer le juste prix.
Sa connaissance du bâtiment, ainsi que sa disponibilité, sont de grands avantages. Il a également à cœur de faire tout le nécessaire pour que la copropriété se porte bien et réagit rapidement aux problèmes qui surviennent. Enfin, il est parfois plus facile pour les copropriétaires de demander des précisions à un voisin qu’ils connaissent, plutôt qu’à un gestionnaire dont ils ne retrouvent plus les coordonnées.
Par contre, il existe aussi des inconvénients avec un syndic bénévole. Cela peut générer des tensions entre des voisins qui s’entendaient bien jusqu’alors. De plus, une personne un peu égoïste pourrait favoriser son lot grâce à sa nouvelle position. Enfin, si le syndic éprouve des problèmes de disponibilité (retrouve un travail, connaît des problèmes de santé…), la gestion de l’immeuble peut se détériorer.

You Might Also Like